Previous Entry Share Next Entry
De mon nouveau fandom
sheamus, wwe
yoda_ben2
Ami lecteur, il en est des modes comme des saisons, elles changent constamment. Et comme le disait l'ami François, "Souvent femme varie, bien fol est qui s'y fie"


Or voici. Il y a quelques mois, je découvrais par les articles du blog de mon copain Mad Dog le jeu Undertale. Les mèmes dessus avaient l'air rigolos et le concept du jeu avait l'air franchement sympa.

Imagine un peu, ami lecteur et amateur de RPG. Un jeu où tu peux progresser sans faire de mal aux monstres, où les "combats" ne sont en fait que des rencontres, où chaque conflit peut être réglé pacifiquement ou presque ! Ca m'a assez intriguée pour que je regarde plusieurs let's play de divers youtubeurs, puis que je télécharge la démo du jeu et que je sois définitivement convaincue. J'ai fait l'acquisition de la chose voici quelques semaines. J'ai joué au jeu. J'ai fini le jeu en obtenant l'une des trois fins disponibles -la True Pacifist. Et non, je n'ai pas pleuré, c'était ces affreux ninjas coupeurs d'oignons qui se baladaient dans la pièce.

Evidemment, mon vieil instinct de fangirl a vite repris le dessus, car le héros-héroïne (le personnage qu'on interprète n'a pas de genre et comme le jeu est en anglais, se désigne sous le pronom "they"), quand iel est bien disposé-e, peut rencontrer, voire favoriser des rencontres entre personnages, et ce jeu est BOURRE de couples slash !!

Le personnage principal, étant un enfant de probablement moins de dix ans, est déjà ambigu par son absence de genre, mais sachez que vous pouvez vous sortir de pas mal de conflits... En draguant tout ce qui bouge ! Du flan au boss en passant par le concours de muscles, les charmes diaboliques et les ongulents capiteux de votre personnage ne laisseront pas grand-monde indifférent ! Couplé la plupart du temps avec Monster Kid ("ils portent des pulls rayés, collons-les ensemble !") pour un pairing enfantin et adorable, ou quelquefois avec Flowey ("Flowey est un affreux jojo qui a essayé de le tuer dès les premières secondes de jeu, collons-les ensemble !") dans un trip de rédemption.
Âge oblige, iel est dieu merci systématiquement vieilli-e quand on le-la colle avec d'autres personnages. Principalement Sans. Mais j'y reviendrai plus tard.

Un des pairings les plus connus parce qu'officiel est évidemment Alphys, la scientifique geekette et fan de manga et Undyne, la capitaine des gardes royaux (et fan de cuisine à ses heures perdues). Pas mal de fanarts sur ce pairing atrocement choupi composé de deux opposées qui s'attirent. J'imagine les soirées télé entre Mew Mew Kissy Cutie et Top Chef... Comme je ne suis pas fan de yuri, je ne sais pas trop comment sont les fics à leur sujet, mais les fanarts sont en général très mignons.

Sans. Le personnage cool, mystérieux et probablement dépressif-parce-qu'il-en-sait-trop qui sert de petite robe noire au fandom. Ce petit squelette a littéralement fait péter le compteur de fangirlisme et est dépeint dans plus de fanarts que je ne saurais en compter dans des situations fort sexy. Étant un squelette, le fanon lui attribue une maîtrise de la magie lui permettant de faire apparaître à l'envi langue, zboub ou même vulve, voire tentacules selon les envies du lecteur. Avec ce brave Sans, c'est l'embarras du choix. Etrangement, c'est avec... Le lecteur qu'il est souvent, très souvent représenté, plusieurs tumblr s'étant spécialisés dans les commissions représentant notre brave Sans dans diverses situations plus ou moins scandaleuses avec des représentations du lecteur ou de la lectrice. Avec lui, j'ai découvert la mode des comic dubs (vidéos de bandes dessinées avec un comédien qui joue les personnages en audio) qui a semble-t-il éclaté depuis l'apparition du jeu (vous en trouverez de très sympas sur Youtube, où on peut se rendre compte du talent des artistes de la toile, autant sur le plan des dessins que des doublages). Et avec eux, les roleplays en audio seul.
C'est du véritable délire... Ça ne fait que quelques jours que je me suis intéressée à ce domaine en particulier et je suis littéralement soufflée. Des tas de pistes où un comédien jouant le rôle de Sans fait mine d'avoir des rapports de type coïtal avec l'auditeur-trice. Y a du franchement mauvais comme du matériau propre à faire enflammer la culotte. Mais c'est impressionnant. Je n'avais pas vu le développement de ce genre de média dans un autre fandom et c'est ça qui m'impressionne. Se dire qu'on a des gens qui ont pour hobby de jouer le rôle d'un personnage unique ahanant et soupirant des mots crus à longueur de bande en faisant tarifer à la minute, voire au fantasme, sur des morceaux audio reblogués de tumblr en tumblr, à l'infini.

Les autres personnages avec qui on le case, c'est Toriel, alias Maman-Chèvre, et son frère Papyrus, pour qui il a une admiration et un instinct de protection très forts. Je passe les détails -autrement, on y serait encore demain- mais on le case aussi avec les différentes versions de lui-même, notamment un univers sombre où il arbore une dent en or, un autre où les personnages échangent deux par deux leurs personnalités, principalement. J'ai rarement vu un développement aussi rapide de la fanbase et des produits proposés sur un univers neuf comme celui-là, surtout un jeu vidéo indépendant. Il folâtre aussi avec le personnage principal en version vieillie, dans les deux sexes, et Mettaton.

Le frère cadet de Sans, Papyrus est la garantie pure et innocente du fandom. Sincèrement gentil et naïf, Papyrus est à Sans ce que Shun est à Ikki. Profondément convaincu que chacun peut être quelqu'un de bien, je me demande encore comment les joueurs à avoir choisi la Genocide Route arrivent à lever la main sur lui... Mère-poule pour son frère, cet adorable petit chou-fleur a plusieurs passions dans la vie, notamment les spaghetti, les vêtements "cools"... Et Mettaton ^^ Cela dit, il arbore un caractère beaucoup plus sombre dans certains univers parallèles, où il perd son innocence pour se parer de la parfaite panoplie du chef sadique et cruel. Sa psychologie est révélée dans sa manière même de se battre, car le personnage doit l'affronter à plusieurs reprises. Le combat s'achève toujours (dans la Pacifist, s'entend) par un forfait quand votre compteur de points tombe à 1. Papyrus arrêtera immédiatement le combat et vous soignera. Si vous vous retrouvez avec un seul point de vie alors qu'une autre attaque arrive, celle-ci ne vous blessera pas. En dépit de son apparente simplicité d'esprit, Papyrus s'avère être le seul et unique monstre capable de maîtriser parfaitement sa magie au point de créer des attaques sans le moindre danger. Même Toriel n'en est pas capable !

Mettaton, le robot tueur-star du petit écran-directeur de complexe hôtelier-harceleur d'employés-Paire de Jambes extraordinaire. Ses deux formes se succèdent dans le jeu, la première où il ressemble plutôt à un rectangle sur roue, et la seconde, bien plus populaire, où il montre l'étendue de son pouvoir de séduction. L'imagination des fans s'est débridée quant au panel d'accessoires qu'Alphys, créatrice du corps de Mettaton, a pu ajouter pour le plaisir de ce dernier. Garantie sassy et flamboyante du fandom avec ses talons hauts, sa mèche sur l'oeil et les "Darling" qu'il adresse à qui veut l'entendre, Mettaton se fait rafler de peu la place de petite robe noire. Mais il sait être doux et gentil quand il est collé avec Papyrus, qui dans le jeu, à plusieurs reprises laisse échapper son admiration pour la star.

Toriel, alias Maman-Chèvre, est le deuxième monstre qu'on rencontre dans le jeu. Douce, tendre, aimante, protectrice à l'excès et très maternelle, cette chèvre humanisée adopte presque immédiatement le personnage principal. Certains aspects de son empressement pourront paraître, à raison, suspects pour le joueur, surtout quand on découvre qu'elle a aménagé chez elle une chambre d'enfants qui a visiblement servi à d'autres... D'autres qu'on ne voit pas ! Puissante combattante qu'il vaut mieux ne pas provoquer, c'est un boss aussi puissant que le dernier qu'on rencontrera ! Il faut l'attendrir pour parvenir à ses fins. Amatrice d'escargots et surtout de jeux de mots foireux, un trait qu'elle partage avec Sans, laisse supposer qu'ils feraient un couple idéal. Sinon, ma petite préférence viendrait à la caser avec son ex-époux, Asgore. Il est à noter qu'elle a particulièrement déchaîné l'imagination des fans de MILF qui la dépeignent dans des fanarts où elle arbore des formes triomphantes.

Asgore Dreemurr, Roi des Monstres. Ou King Fluffybuns, pour la plupart de ses sujets. C'est le boss de fin. Etrangement boudé par les fans qui ne lui accordent pas énormément d'intérêt (comparé à Sans, Mettaton ou le personnage principal), je dois avouer que c'est lui mon petit préféré. Certains fanarts lui rendent cependant justice. Ex-époux de Toriel, il garde pour elle des sentiments forts qu'elle ne partage pas. Gros passé dramatique pour ce personnage très creusé en dépit du peu de temps où il apparaît dans le jeu. (attention ami lecteur, ça va spoiler sévère) Roi d'un peuple jeté sous terre et scellé par un sort magique qu'on ne peut briser qu'avec sept âmes humaines, il perd ses deux enfants à vingt-quatre heures d'intervalle, l'un de suicide, l'autre en voulant exécuter la dernière volonté de son frère. Sa volonté de libérer son peuple ne se peut qu'en tuant les humains qui arrivent dans le monde souterrain. Toriel, ulcérée par ce comportement, le quitte et décide de s'exiler dans les Ruines, premier rempart en manière de sas qui sépare le monde sous-terrain, et tente de retenir auprès d'elle ceux qui atterrissent par accident. Le problème, c'est que visiblement les seules personnes à arriver sont toutes des enfants ! N'ayant plus aucune confiance dans ce peuple qui l'a combattu et qui a tué son fils, il n'éprouve plus de pitié envers lui (ce qui ne pardonne pas, mais du moins explique son geste.). Toriel semble lui mettre toute la responsabilité du malheur des monstres sur son dos, alors qu'en pratique, Asgore n'a probablement tué aucun des enfants de ses mains (en revanche, Undyne et Sans ne peuvent pas en dire autant). Epargner Asgore au moment où il est affaibli montre à quel point il place de l'espoir dans le personnage principal, et notamment celui de fonder une nouvelle famille. Niveau pairing, un peu de tout, notamment avec Mettaton ("il l'a sûrement vu à la télé, collons-les ensemble !"), Sans ("Heu... Il a le même humour de merde que son ex-femme, collons-les ensemble !"), Toriel ("Ils ont été mariés, collons-les ensemble !"), voire Gaster, l'énigmatique scientifique à l'origine du projet de destruction de la barrière retenant les monstres dans le sous-sol ("Asgore lui a demandé un projet scientifique, collons-les ensemble !").

Voilà pour les principaux personnages. Là, je vais survoler rapidement les pairings de personnages mineurs...

Garde 1 et Garde 2 : Ne vous fiez pas à ces noms si judicieusement choisis, ils sont très mignons et plutôt attendrissants... L'un est un lapin, l'autre un dragon. Pendant le combat, on peut les aider à comprendre leur relation au moyen d'un expédient très cuir-moustache. Pour un résultat très choupinou ! Et un des hauts faits qui peuvent être ajoutés au tableau d'honneur de votre personnage.

BurgerPants et Nice Cream Guy : à première vue il s'agit d'un couple "ils bossent tous les deux dans la restauration rapide, collons-les ensemble", mais il se trouvent que même s'ils habitent à deux antipodes du monde souterrain, ils se connaissent ! Nice Cream Guy est un lapin vendeur de glaces qui est transporté de joie dès qu'on achète un de ses produits. Il essaye de dynamiser son affaire en mettant des messages gentils dans ses emballages de glace, et ça, c'est adorable. Burgerpants est le vendeur du MTT Burger Emporium et le souffre-douleur de Mettaton. Ce jeune monstre félin qui s'est engagé auprès du robot pour devenir acteur semble constamment sur la sellette et détester son métier. NCG l'appelle Burgy et semble-t-il
a tenté de lui faire comprendre ses intentions avec un moyen subtil. Dans les fanfictions, le lapin a semble-t-il quelque succès à le dérider...

Doagmy et Dogaressa, couple marié et visiblement très amoureux qui fait partie de la garde royale, dont les attaques sont synchrones. Solution pour faire tourner le combat à votre avantage : pensez à avoir un bâton sur vous... Après tout, ce sont des chiens :)

Voilà un petit aperçu des pairings disponibles dans ce fandom, ami lecteur. Je ne saurais trop te conseiller très vivement de faire ta propre impression en jouant toi-même au jeu, voire en regardant des let's play à ce sujet. L'histoire est vraiment prenante et personnellement, j'ai adoré. En plus, autant d'opportunités de faire des fics sales, moi je dis oui !


  • 1
Oooh, toi aussi tu es dedans ! C'est tellement dommage que je ne joue pas aux jeux video...

Ce jeu est tellement fantastique ! Un graphisme 8 bits qui flatte mon goût du retrogaming, des musiques vraiment super (on sent que Toby Fox s'est énormément investi dans ce jeu) et un gros scénario, que du bon !
Limite, si tu as accès à Dailymotion ou Youtube, pas mal de gens ont fait des let's play explorant les différentes pistes offertes par le jeu. Je pense que ce serait une bonne alternative :D

  • 1
?

Log in

No account? Create an account